Le principe

Le budget participatif est un outil d’expression et de décision des citoyens. Il permet à la ville de réorienter des ressources publiques et de mieux répondre aux besoins.

Le budget participatif est un budget mis en place par la municipalité afin de financer des projets proposés et choisis par les habitants.

C’est un outil d’expression et de décision des citoyens. Il permet à la ville de réorienter des ressources publiques et de mieux répondre aux besoins.

Tous les habitant.e.s de Schiltigheim sans limite d’âge peuvent déposer des idées ! De façon individuelle ou collective. Seules les associations ne peuvent pas être porteuses de projet.

Le budget participatif 2020

Le fonctionnement du budget d'une commune

Le budget d’une commune se divise en recettes et en dépenses.

Les recettes

Les recettes d’une communes proviennent :

  • des impôts locaux : taxes d’habitation, taxes foncières…
  • des dotations de l’Etat
  • des emprunts
  • des produits des services rendus à la population : crèches, restauration scolaire, locations de salles…
  • des revenus du domaine et des amendes : stationnement, coupe de bois…

Les dépenses

Les dépenses d’une commune se divisent en deux sections :

  • fonctionnement : charges de personnel ou de gestion courante (fournitures, électricité…), intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions…
  • investissement : dépenses d’équipement, remboursement du capital de la dette.

les conditions au budget participatif

Participation

Tous les habitants de Schiltigheim peuvent participer au projet en proposant leurs idées, de façon individuelle ou collective.
En revanche, les associations ne peut pas être porteuses de projet.

Réalisation

Pour être réalisable, un projet doit :

  • Satisfaire un motif d’intérêt général : plus précisément être conçu pour la ville et tous les habitants.
  • Correspondre aux compétences municipales : demeurer dans la limite du réalisable et rester dans le domaine du champ d’intervention de la ville (culture, écoles, action sociale, jeunesse, sport, espaces verts, éclairage public…).
  • Relever des dépenses d’investissement : le projet doit être un équipement ou une installation qui améliore votre cadre de vie (mobilier urbain, aménagements paysagers, aires de jeux…). Il ne doit pas générer de frais d’entretien et de gestion trop importants sur le long terme.

Les actions qui ne relèvent pas des compétences de la Ville ne pourront pas être mises en œuvre dans le cadre du budget participatif, notamment celles qui relèveraient des compétences de l’Eurométropole de Strasbourg (développement économique, voirie, mobilité, assainissement, gestion des déchets, lutte contre la pollution de l’air, piscines, urbanisme…)

Démocratie participative