Tribune d'expression

Lieu d’expression libre pour les 39 élus du conseil municipal schilikois.

Retrouvez ci-dessous les paroles de vos élus : le mot de la Maire et ceux de l’opposition.

Le mot de Mme la Maire

Chère Schilikoises, chers Schilikois,

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès d’Alfred Muller le vendredi 13 novembre dernier. Maire de Schiltigheim pendant 31 ans, il a profondément marqué notre commune, le Bas-Rhin et l’Alsace. Son départ nous laisse toutes et tous un peu orphelins.

Une fois encore, je tiens à présenter mes sincères condoléances à son épouse et à ses filles au nom de la Ville de Schiltigheim.

Fils de Schiltigheim, enseignant spécialisé de métier, il a donné de la modernité à notre commune tout en faisant preuve de pédagogie. Il a su créer l’adhésion aux grandes décisions qu’il a prises, je citerai en exemple le conseil municipal des enfants : il en est le créateur mais surtout, il a su le faire vivre depuis. Il savait aussi associer les Schilikoises et les Schilikois à sa politique. Je garderai en mémoire l’exemplaire consultation citoyenne après la fermeture de la brasserie Adelshoffen.

Fervent défenseur de notre patrimoine, il a eu le courage d’aller à contre-courant de l’urbanisme des années 70, en sauvant le Vieux Schilick, en œuvrant à sa réhabilitation. Notre héritage chevillé au corps, il a toujours défendu l’identité schilikoise, sans jamais l’enfermer dans le passé.

Cultivant l’amour de sa langue maternelle, l’alsacien, il a participé à le faire vivre en soutenant, par exemple, le Théâtre alsacien de Schiltigheim. Aujourd’hui il dirait « Rede de Dialekt, Schelige muss emmer noch singe ».

Il aimait que sa commune vive dans la convivialité, et c’est grâce à lui que la Fête de la bière a connu un nouvel élan. Il avait aussi compris l’importance d’une politique culturelle autonome pour la ville. En faisant confiance aux artistes locaux, en leur permettant de produire leur spectacle, je pense notamment à la programmation de la salle du Cheval Blanc, les productions de la compagnie « Amoros et Augustin » ou encore celles de « Schelige singt immer noch ».

Ouvert sur l’avenir, il a accompagné la création de l’Espace Européen de l’Entreprise, aujourd’hui l’une des plus grandes zones d’activités tertiaires et d’innovation d’Alsace, faisant de Schiltigheim un parc économique attractif.

Son projet politique a toujours été guidé par sa volonté de faire reconnaître Schiltigheim comme une ville à part entière au sein de la Communauté Urbaine de Strasbourg, aujourd’hui Eurométropole. Présidente déléguée à l’Eurométropole, je partage cette ambition et travaillerai sans concessions à faire de notre commune une ville qui compte.

Officier du détail, il aura arpenté chaque rue de Schilick, ne négligeant aucune difficulté, exigeant des solutions, encourageant des projets, dessinant un avenir meilleur pour des habitants qu’il aimait et dont il connaissait les visages. Alfred, Monsieur le Maire, tu as été un exemple pour nous, pour moi. « Mech danke en dich un trinke a Seidel ! »

Danielle DAMBACH
Votre Maire

La tribune de l'opposition

Groupe Schilick pour tous

Sécurité à Schiltigheim : entre colère et inquiétudes des habitants

La sécurité reste le parent pauvre de la politique schilikoise. Malgré la dégradation jour après jour de la situation, la maire n’agit pas. Entre les tirs de mortiers, les agressions à répétition et la poursuite des incendies, les Schilikois sont inquiets et en colère par rapport au manque de réaction de la municipalité pour faire face à ces actes de délinquance.

Les tirs de mortiers. Depuis fin octobre, des détonations suite à des tirs de mortiers se font entendre un peu partout à travers la ville. Tantôt, au niveau de la rue de Lattre de Tassigny, tantôt au parc de la Résistance, ou encore au Marais et aussi aux Écrivains récemment, … tous les quartiers de Schiltigheim sont concernés. Ces tirs se déroulent souvent la nuit, mais aussi, de plus en plus en journée. Que fait la maire pour arrêter les auteurs de ces tirs ?

Les agressions de personnes. Depuis de nombreux mois, on déplore des agressions à Schiltigheim sur l’espace public. L’un des premiers signalements date du 24 septembre, où une personne a été insultée et caillassée aux abords de la place de la mairie. Quelques jours plus tard, une jeune fille nous faisait part d’insultes régulières, qu’elle a essuyées au niveau d’un des arrêts du bus 6. Le mercredi 4 novembre, les DNA ont également rapporté l’agression d’une personne de  62 ans. Il est plus que temps d’assurer la sécurité des Schilikois au quotidien et la municipalité doit en prendre toute sa part.

Les incendies. Entre les incendies des véhicules du concierge de la Salle des fêtes (La Briqueterie) et celui de sa femme dans la nuit du 22 août dernier, à celui du 3 novembre au Marais, aucun secteur de la ville n’est épargné suscitant indignation et incompréhension de la part de nos concitoyens.

Covid-19. Beaucoup de Schilikois sont très inquiets concernant la pandémie. Néanmoins, l’éditorial de Mme Dambach dans le Schilick infos de novembre 2020 porte à confusion car « [elle a] souhaité que nous puissions circuler sans masques dans nos parcs publics » en s’adressant aux Schilikois. La sécurité de nos concitoyens passe aussi par la sécurité sanitaire, surtout en ces temps difficiles. La maire devrait encourager les Schilikois à respecter les consignes sanitaires et les gestes barrières au lieu de les inciter à les ignorer en mettant par la même occasion leur vie en danger.

À un moment donné, il faudra que la maire prenne toutes les mesures nécessaires pour éradiquer les incivilités à Schiltigheim. La municipalité doit apporter sa contribution dans la lutte contre la Covid et l’insécurité en investissant sur le plan humain et matériel.

Tél : 06 85 42 46 97 / E-mail : schilickpourtous@gmail.com / Site : www.schilickpourtous.com
Vos élus : Christian Ball, Sylvie Gil-Barea, Françoise Klein, Dera Ratsiajetsinimaro.
Groupe Schilick pour tous

 

Groupe Osons pour Schiltigheim

« Dans un monde rempli de haine, nous devons encore oser espérer. Dans un monde rempli de colère, nous devons encore oser réconforter. Dans un monde rempli de désespoir, il faut encore oser rêver. Et dans un monde rempli de méfiance, il faut encore oser croire. »

C’est avec cette citation de Mickael Jackson que nous vous souhaitons, malgré la période difficile que nous traversons, de passer de belles fêtes de fin d’année. C’est ensemble que nous parviendrons à surmonter cette crise, en étant solidaires et attentifs les uns aux autres. Belles fêtes de Noël et très bonne année 2021, à vous et aux personnes qui vous sont proches !

Hélène Hollederer helene.hollederer@ville-schiltigheim.fr 06 30 52 33 92
Nouredine Said l’Hadj nouredine.saidlhadj@ville-schiltigheim.fr 06 21 50 84 02
Groupe Osons pour Schiltigheim 

 

ÉLU RÉVEIL CITOYEN

En ces temps de crise, la mairie ne devrait-elle pas axer ses efforts sur le bien-être des Schilikois ? Hélas, il semble que l’écologie ne soit plus qu’un concept :  quelques bacs à fleurs, une végétalisation future de la toiture de la médiathèque, … mais aussi des parcelles vendues pour en faire des parkings, encore de nouvelles zones constructibles, la priorité aux chantiers et aux grandes surfaces (bienvenue au Lidl!). Le choix du budget participatif prouve que nous avons besoin d’arbres, de verdure et d’air non pollué. Le centre-ville se meurt : des locaux commerciaux vides, un musée du Pixel disparu…. Alors oui, nous sommes vigilants. Est-ce pour cette raison que les informations nécessaires aux prises de décision ne nous sont pas transmises ?

Raphaël Rodrigues raphael.rodrigues@ville-schiltigheim.frhttps://reveilcitoyen-schilick.fr/

D'autres infos qui pourraient vous intéresser :

Conseil municipal
Le conseil municipal de Schiltigheim est constitué de 39 élus au suffrage universel lors des élections municipales ayant lieu tous les 6 ans. 
En savoir plus