Forêts urbaines

La renaturation des parcs est bénéfique pour la cadre de vie schilikois et pour la biodiversité. 

Afin de densifier la végétation pour abriter plus de biodiversité et retrouver des îlots de fraicheur, des forêts urbaines voient le jour à Schiltigheim. Nécessitant peu d’interventions humaines, elles permettront à terme de recréer un écosystème et participent à la continuité de la trame verte.

Objectif : renaturer la ville

Parc de la résistance

En 2019, les services de la ville ont pu constater que selon les plans de l’Eurométropole, 43 arbres ont disparu du Parc de la Résistance depuis 1980, entrainant un appauvrissement de la biodiversité.

La Ville de Schiltigheim souhaite réagir face à ce triste constat et renaturer le parc. La ville s’est engagée dans des opérations de plantations d’îlots. Le développement de ce type d’opérations devrait permettre au parc de retrouver sa biodiversité.

L’objectif est de reconstituer des sols humifères de qualités et de replanter les différentes strates végétales manquantes, comme, des jeunes arbres, arbustes de lisière et de sous-bois, ainsi que des plantes tapissantes aux pieds des arbres du parc de la Résistance (nous pouvons dénombrer 68 arbres dans ce parc).

Une attention particulière est portée aux variétés choisies afin de s’assurer que ces plantations ont un intérêt pour la biodiversité, notamment pour la faune locale. Cette opération diversifie les espaces, complexifie l’écosystème du parc et propose de nouveaux habitats et des ressources alimentaires pour la faune locale.

La stratification des sous-bois est un levier pour permettre aux oiseaux et aux insectes de s’installer dans cet espace boisé situé en milieu urbain.

La renaturation du parc, en plus d’être intéressante pour la biodiversité, permet de créer des lieux de contemplation et est bénéfique pour la cadre de vie schilikois.

Parc Chemin des Paquerettes

Fin 2020, 28 arbres de haute-tige et d’essence locale ont été plantés dans le parc situé à l’arrière de l’hopital CMCO, une renaturation qui va se poursuivre au cours des prochaines années…

Parc des Oiseaux et Place de Bourgogne

Ces deux forêts urbaines, situées au parc des oiseaux et place de bourgogne, ont été développées dans le cadre du budget participatif 2021. Elles sont la concrétisation de l’action « création de forêts urbaines », ayant pour objectif la création d’îlots de fraîcheur, afin de pallier aux canicules. Ces forêts servent aussi de refuges pour la biodiversité. La méthode Miyawaki est une méthode de plantation dense qui consiste à faire pousser rapidement une forêt native sur des terrains urbanisés, en plantant de nombreuses espèces autochtones.

D'autres infos qui pourraient vous intéresser :

Tous unis pour plus de biodiversité
La ville de Schiltigheim est signataire de la charte partenariale “Tous unis pour plus de biodiversité” proposée par l’Eurométropole de Strasbourg.
En savoir plus
Une commune zéro pesticide
La Ville de Schiltigheim, labellisée "commune nature" depuis 2016, a obtenu la plus haute distinction (trois libellules) en 2019.
En savoir plus
Trame verte et bleue
En 2019, Alsace Nature a démarré en partenariat avec la ville de Schiltigheim son programme de reconquête de la trame verte et bleue en réalisant un diagnostic de la TVB communale.
En savoir plus