Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Votre ville

Schiltigheim au Moyen Âge

Schiltigheim s'implante à partir du IXe siècle autour du château et d'une chapelle situés sur les dernières collines qui descendent vers le Rhin au nord de Strasbourg. Son développement est étroitement lié à la fin du XIVe siècle à l'arrivée des habitants d'Adelshoffen chassés de la banlieue de Strasbourg et qui trouvent refuge au bas du village.

 

Selon les archives, un certain « Sciltung » se serait établi au IXème siècle sur une colline au nord de Strasbourg. Ce nom est le diminutif de Sciltwin qui signifie en « Althochdeutsch », la langue des peuples alémaniques, « celui qui aime le Scilt », c’est à dire le bouclier (Schild).

Sciltung, le premier schilikois, était donc un guerrier. Autour de son château et sur la colline du « parc du Château » (aujourd’hui rue de la Patrie, Maison des Sociétés), des huttes s’érigèrent petit à petit et formèrent un hameau, un « Heim », le « Sciltungheim ». La première mention de Schiltigheim dans l’orthographe actuelle remonterait à 1636.

 

Gravure ancienne de Schiltigheim

 

Sciltung, le guerrier fondateur de Schiltigheim, érigea un château complété d'habitations sur une colline au nord de Strasbourg, nommé Skiltungsdtbuel". Ce groupe d'habitations fut sans doute remplacé au XIIIe siècle par un château semblable à celui reproduit ici. [source: COLLECTIF, Schiltigheim, La cité des brasseurs d'Alsace (éditions COPRUR, 2000)]


La population

La population de Schiltigheim augmente peu jusqu'au XVIIIe siècle, elle compte à peine 800 habitants en 1683. De 1501 à 1700, la population et les habitations ont à peine doublé, passant de 360 habitants (71 maisons) à 810 habitants (151 maisons). La liste de 1700 précise les métiers qui sont par ordre décroissant :
43 cultivateurs
27 bouchers
18 tisserands
13 boulangers
11 tailleurs
10 aubergistes
10 journaliers
4 musiciens
4 cordonniers
3 métayers
3 gardes champêtres
3 charrons
2 tonneliers
2 instituteurs
1 forgeron
1 menuisier
1 fossoyeur
1 pasteur

Ce qui frappe de suite c’est le grand nombre de bouchers pour la population. De nos jours, il reste encore les traces d'un abattoir dans un local situé 52 rue Principale.

 

Schiltigheim au Moyen Âge liste population

 

Les deux listes établies de 1575 et de 1700 par les pasteurs ne donnent que les personnes de religion protestante. Il faut donc penser que les catholiques ne devaient pas être très nombreux dans le village. Le premier registre de mariages catholiques est daté du 15 juillet 1749, donc treize ans après l’introduction du simultaneum (qui permet l’utilisation de l’église par les deux religions).

Profitant du développement industriel à partir de 1850, la population évolue rapidement et dépasse les 14 000 habitants en 1905.


Voir aussi
 

Menu d'accès rapide