Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Votre ville

Les architectes notables

Henri Risch (1891-1984) 

 

Henri Risch, enfant de Schiltigheim, a été l’un des grands architectes alsaciens entre 1920 et 1963. Devenu l'ami du maire Adolphe Sorgus, il fut sollicité pour réaliser de nombreux projets à Schiltigheim dont :

- la Goutte de Lait rue de Wissembourg 
- la nouvelle école de Exen 
- 416 logements HBM rues d’Alsace, de Lorraine et de Moselle 
- les Bains douches rue Saint Charles
- le réhaussement de la Mairie rue Principale
- la Stèle commémorative jardin de la Résistance

- la Caisse maladie de Strasbourg-Campagne rue de Lattre 

 

goutte_de_lait.jpg
  
Vue hauteur Exen pire.jpg

Goutte de Lait                                                        Ecole de l'Exen

 

 

Il est également l'auteur de bâtiments privés tels que :

- l’immeuble de la Société anonyme des chemins de fer de Schiltigheim

- les Grands magasins populaires Jung (démolis en 1973) route de Bischwiller

- le bâtiment administratif et des logements pour l’entreprise Comessa rue du Canal

- le clocher de l’église Sainte Famille

- la maison Litzelmann rue des Pompiers

- la maison Maurer 170 route de Bischwiller

- la maison Roth

- la maison Kehren

 

Après la mort du maire Sorgus en 1947, Henri Risch poursuivit son activité à Schiltigheim aidé par son fils Jean-Jacques Risch à partir de 1953 qui lui succéda 10 ans plus tard.

Ils réalisèrent  :
- 50 logements préfabriqués rue d’Erstein
- 60 logements HBM rue Oberlin 
- l’immeuble Ehrart 93-95 route de Bischwiller 
- l’agrandissement du nouveau cimetière 
- la transformation du bâtiment administratif de la Comessa 
- la reconstruction de l’école route de Brumath (endommagée pendant la guerre) 
- l’îlot rue Sainte Hélène et rue de Mundolsheim 
- 178 logements HLM rue de Vendenheim et rue de Sarrebourg
- le stade municipal de football rue du Canal 
- trois immeubles collectifs pour la Comessa rue d’Adelshoffen 
- la rénovation blocs I à VI des anciens HBM 
- la Caisse d’épargne route de Bischwiller 
- le magasin de l’horticulteur Fritz

 


 

Jean-Henri Calsat (1905-1991) et Louis Schneider (1917-1987)

 

Jean-Henri Calsat, architecte français qui a réalisé beaucoup de projets urbains en France, en Algérie et en Afrique, et Louis Schneider, architecte strasbourgeois, ont été sollicité pour réaliser à Schiltigheim :

- l'Hôtel de Ville  
- la piscine 
- le cimetière ouest
- plusieurs quartiers dont celui du Marais
- la tour du « square du château »

 

Schiltigheim Place de l'Hôtel de Ville
  
piscine.jpg

Hôtel de Ville                                                    Piscine

 

cimetiere-ouest.jpg
  
marais-region-20106700243VE_2-2_0.jpg
  

Cimetière Ouest                                                        Quartier du Marais

 

square-du-chateau-calsat-20096700406VA-2.jpg

Tour du Square du Château

 

La Tour du Square du Château a été érigée sur l'emplacement d'une ancienne malterie, tout comme l'Hôtel de Ville qui a remplacé la Malterie Treyen, détruite avec le Coq d'Or et "la maison du directeur" en 1975.

 


 

 

Franz Scheyder (1876-1949) 

 

Architecte schilickois, Franz Scheyder est surtout célèbre pour son immeuble égyptien au 10 rue du Général Rapp à Strasbourg, décoré par le peintre Adolphe Zilly. Une collaboration qui s'est répété pour la construction de l'ancienne droguerie de Schiltigheim et pour l'immeuble au 30 rue principale.

 

Franz Scheyder a notamment réalisé à Schiltigheim :

 

- L'ancienne droguerie de Schiltigheim, 30 rue principale (décor par Adolphe Zilly)

- Maison Scheyder, 55 rue du Général de Gaulle 

- Immeuble 30 rue principale (décor par Adolphe Zilly)

- Immeuble 21 rue de Barr

- Immeuble 9 rue de Mundolsheim

- (Immeuble 5 rue principale - non signé, mais probablement de Franz Scheyder) 

 

Schiltigheim Ancienne droguerie rue Principale fresque murale Arts Déco (Photo Claude MENNINGER © Région Alsace–Inventaire général)

Ancienne droguerie de Schiltigheim décorée par Adolphe Zilly

 


Voir aussi
 

Menu d'accès rapide