Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Municipalité

Tribunes de l'opposition

GROUPE DES ELU(E)S Schilick écologie et EELV

 

Ball « laisse béton » le maire. Et nous donne raison !

Le 1er adjoint a rejoint les bancs de l’opposition et la « majorité municipale » a éclaté.

Le budget 2018 n’a pas été adopté suite à un désaccord sur la politique urbaine à Schilick.

Nous alertions depuis le début du mandat quant à la manière de mener la politique urbaine dans notre commune. La majorité nous traitait de tous les noms d’oiseau, alors que nous sommes animés par la passion de notre ville et de son développement harmonieux.

Sans cohérence, sans vision, sans concertation, les immeubles poussent comme des champignons et envahissent les espaces verts et de respiration. Nos routes et rues sont saturées et le stationnement est de plus en plus difficile et de plus en plus cher pour les riverains, les commerçants et les salariés. Schiltigheim est défigurée et asphyxiée.

Aux promoteurs les bénéfices, aux schilikois les impôts et les nuisances !

À mi-mandat une partie de la « majorité municipale » ne veut plus être complice des décisions autocratiques du maire. En rejoignant l’opposition, le 1er adjoint et 12 autres conseillers nous donnent finalement raison.

Le béton qu’a coulé le maire risque fort de couler non seulement le maire mais aussi notre ville.

L’ex maire tente de sauver l’actuel maire en s’associant avec lui.

Sauvons plutôt notre ville ! Tout n’est pas encore irréversible comme le parc de l’Aar, le centre-ville équipé d’une vraie médiathèque, le tram rte du Gal de Gaulle, notre patrimoine historique si riche. Réalisons ensemble des aménagements harmonieux des friches sans détérioration de notre qualité de vie.

Ensemble nous pouvons trouver des solutions pour sauver Schiltigheim !

Nous souhaitons à tous les schilikois une Bonne Année 2018 !

 

Le groupe des élus écologistes : Andrée BUCHMANN, Danielle DAMBACH, Patrick MACIEJEWSKI

Contact : groupe.ecologistes@ville-schiltigheim.fr ou www.schilick-ecologie.org ou tél. : 03 88 83 90 00 poste 8106

 


 

GROUPE DES ÉLU(E)S MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE POUR SCHILICK

 

Pas de crise pour Schilick, nous choisiss ons l'intérêt des Schilickois. non à la mise sous tutelle du Préfet

3 ans et demi après les élections municipales de 2014 la liste élue au deuxième tour issue de la fusion des listes de Jean-Marie KUTNER et de Christian BALL vole en éclats. Cette issue était prévisible tant les projets de ces deux équipes qui s’affrontaient au premier tour étaient divergents et tant les personnalités de leurs deux têtes de liste s’opposaient .

Nous avons exprimé nos craintes et nos désaccords sur l’urbanisme et la politique de ressources humaines mais aujourd’hui les choses ont changé .

Nous ne sommes plus dans une situation normale . L’explosion de la majorité municipale et le rejet du budget lors du dernier conseil municipal font courir un risque inédit aux schilickois.Les municipales anticipées ne sont pas une bonne solution. Là ce n’est plus une question politique mais il en va de l’intérêt de notre ville et de l’ensemble de ses citoyens. Refuser le budget ce serait pratiquer la politique du pire . Nous ne sommes pas adeptes du dégagisme et surtout pas lorsqu’il s’agit de l’intérêt général.

L’intérêt des schilickois c’est que la politique politicienne n’interfère pas au cours d’un mandat municipal.

L’intérêt des schilickois c’est que la ville ne soit pas gérée de l’extérieur par le préfet ou par d’autres instances .

L’intérêt des schilickois c’est surtout que les projets continuent et notamment celui de la bibliothèque médiathèque même si nous avons des réserves par rapport à certains projets.

L’heure est grave et il faut aujourd’hui savoir oublier les querelles du passé si l’on veut éviter de mettre la ville en panne. Nous avons décidé de ne pas rajouter nos voix à cette zizanie . Nous voterons donc en faveur de ce budget parce que nous voulons éviter une crise politique majeure à Schiltigheim .

 

Le groupe des élus Majorité présidentielle pour Schilick : Raphaël NISAND, Anne MEUNIER

Contact : majprespourschilick@gmail.com

 


 

GROUPE DES ELU(E)S SOCIALISTES

 

Construire ensemble un autre avenir pour notre ville

Le maire et l'ancien maire se sont donc réconciliés, se retrouvant dans la vague, aujourd'hui populaire, de la République En Marche. Nous voulons, pour ce qui nous concerne, réaffirmer notre attachement aux valeurs fondamentales de la sociale démocratie, la liberté et la justice sociale. Non messieurs les maires ancien et actuel, la réduction des inégalités ne se fait pas en permettant aux plus riches de l'être encore davantage, mais au contraire en régulant l'économie pour qu'elle soit au service la population ! Le parti socialiste n'a pas eu le courage de mettre en oeuvre ce principe de base. Il avait pourtant dit que la finance était son ennemie. Nous l'avons payé cher. Il convient maintenant de présenter à nos concitoyens un nouveau projet pour la gauche. Nous le ferons aussi au niveau municipal en lien avec tous ceux qui souhaitent plus d'égalité, plus de justice, plus d'humanité, un vrai respect de l'environnement et du cadre de vie.

Par delà les voeux d'une vie heureuse que nous formulons pour chacun de nos concitoyens, nous souhaitons que dans notre ville cesse cette folie immobilière qui ne prend pas en compte tous les problèmes qu'elle pose pour la vie quotidienne et qu'elle envisage son avenir avec sérénité, bonheur et optimisme.

Bonne année 2018 !

 

Le groupe des élus socialistes : Nathalie Jampoc-Bertrand, Yves Bourgarel

Contact : elussocetdem@gmail.com

 


 

NON-INSCRITS

 

L’alliance Kutner- Nisand le mépris des schilikois

Depuis plusieurs mois des signes inquiétant sur la gestion honnête de notre ville se font ressentir. Nous ne pouvons malheureusement que constater que les promesses du maire de faire la lumière sur des faits plus que douteux de l’ancien maire n’étaient en fait que des promesses pour minimiser et faire oublier des sujets scandaleux. Que nous cache réellement la complicité Kutner- Nissand ? Le maire à jouer sa dernière carte de la malhonnêteté et a perdu sa majorité et devra en tirer les conséquences.

Je vous souhaite une bonne année 2018

 

Jean-Luc Muller

Contact : jluc.muller67@gmail.com                                             

 


 

Fin de règne

Dans une démocratie directe le peuple peut à travers une votation sanctionner la politique de ses élus. Mais en démocratie représentative il est soumis à leurs choix jusqu'à la prochaine élection. Ainsi les Schilikois sont sans réel recours contre le pouvoir absolu et l'arrogance du maire.

Du coup le rejet du budget par des élus de la majorité est salutaire. Mis en minorité, le maire est sanctionné pour sa gouvernance tyrannique et opaque et sa frénésie bétonneuse. Il perd sa légitimité et devrait démissionner. Enfin un coup d'arrêt au tout béton et à la sur-densification ?

Les Schilikois auront-ils droit à un vrai débat sur la médiathèque, le devenir des sites Caddie, Istra... ?

 

Andrée MUNCHENBACH, écologiste indépendante – Unser Land

Contact : 06 35 10 28 78

 

Menu d'accès rapide